2015

À la mi-février, l’Indian Chief Dark Horse a été présentée à Chicago lors du salon Progressive® International Motorcycle Show (IMS). Malgré les températures polaires, une promenade a eu lieu avec plusieurs motocyclistes locaux et employés d’Indian Motorcycle conduisant la nouvelle Cruiser noircie, qui a attiré une grande foule lorsqu’elle était exposée au IMS de Chicago. 

Learn More About Chief Dark Horse®

En mars, Indian Motorcycle a été très présente à la semaine de la motocyclette Daytona, où la marque a offert un nouveau nombre record de promenades de démonstration d’Indian Motorcycle, a tenu une fête Indian Motorcycle Riders’ Group Bike Week Party, et a célébré la première semaine de la motocyclette avec le nouveau concessionnaire Indian Motorcycle Daytona Beach qui a ouvert sur Beach Street. Les promenades de démonstration comprenaient la gamme complète, incluant la nouvellement présentée Indian Chief Dark Horse.

Learn More About Indian Motorcycle at Daytona

En avril, Indian Motorcycle a annoncé son partenariat avec la United Service Organization (USO), une organisation sans but lucratif qui offre des programmes, des services et des divertissements en direct aux troupes militaires américaines et leurs familles.  Indian Motorcycle a donné 100 000 $ à la USO pour célébrer ce partenariat, et la USO est devenue le partenaire officiel sans but lucratif de l’Indian Motorcycle Riders’ Group (IMRG) afin que les motocyclistes collaborent avec les centres USO locaux. L’adepte d’Indian Motorcycle et le vétéran de l’USO Tour Zac Brown et le Zac Brown Band ont également donné des billets de spectacle pour les troupes et leurs familles pour des arrêts particuliers lors de la tournée du groupe de 2015.

En mai, on a lancé une motocyclette personnalisée Indian Scout au thème militaire créée par l’équipe de Klock Werks. Indian Motorcycle a commandé le modèle personnalisé afin de marquer le début de son partenariat avec l’USO.  Elle a été exposée lors de nombreux événements au cours de l’année. La motocyclette avait une peinture matte verte représentant l’ancienne motocyclette militaire, cette motocyclette hommage comprend des sacoches Genuine Indian Motorcycle, une trousse de siège Klock Werks « Klassic » et des bandes de cuir pour la base du pare-brise rapide à enlever, ainsi qu’un fourreau pour pistolet personnalisé marqué des logos USO et Indian Motorcycle. 

Explore the Custom Scout

Les concessionnaires Indian Motorcycle de l’Amérique du Nord ont tenu le Great American Summer Cookout le 13 juin; les concessionnaires ont offert de la nourriture aux participants, ainsi que des cadeaux gratuits, l’occasion de faire un don à l’USO et la chance de s’inscrire afin de gagner une experience de spectacle Zac Brown Concert.

2014

Indian Motorcycle était le clou du spectacle lors de la semaine de la motocyclette Daytona 2014.  La marque avait des expositions et plusieurs magasins de détail, dont un au circuit Daytona Int’l.,  et a offert à des milliers de conducteurs de démonstrateurs leur première promenade sur un modèle 2014, lançant le nouveau Indian Motorcycle® Riders Group™. Les membres du personnel de l’entreprise ont également communiqué avec des enthousiastes d’anciens modèles d’Indian Motorcycle lors de leur rassemblement annuel de la semaine de la motocyclette et ont fait une promenade de groupe sur la côte vers St. Augustine.  

Le nouveau Indian Motorcycle® Riders Group™ (IMRG) a été présenté au cours de la semaine de la motocyclette Daytona 2014. L’IMRG offre aux propriétaires d’Indian Motorcycle et leurs amis des avantages spéciaux et l’occasion de connaître des confrères de la route.  Les chapitres locaux d’IMRG se forment avec les concessionnaires Indian Motorcycle, et ces chapitres aident les concessionnaires à tenir des porte-ouvertes, les événements de démonstration, des promenades caritatives, tiennent des réunions et des fêtes de chapitres, et plus encore.

Join the Indian Motorcycle® Riders Group

On pouvait compter parmi les motocyclettes étant parvenues à faire le voyage de 11 jours et 5391 km à travers l’Amérique au cours de la Cannon Ball Centennial Ride « Elnora », une Indian Chief Classic spécialement équipée. La motocyclette, qui était renforcée pour la longue promenade hors route dans le désert reculé et les régions montagneuses, a été conduite de San Diego à New York.  Les motocyclistes ont traversé la route légendaire empruntée pour la première fois il y a 100 ans par Erwin « Cannon Ball » Baker sur une bicylindre en V Indian en 1914. 

Motocycle.com a nommé l’Indian Chief comme Cruiser de l’année 2014, et a du même coup souligné l’Indian Chief Classic et l’Indian Chief Vintage.  Les éditeurs ont fait l’éloge de la marque pour « avoir créé une machine si authentique.  Oui, voilà le bon mot pour décrire l’Indian Chief, le mélange parfait d’histoire et de technologie apparemment sans compromis. » 

See The Historic Lineup

Le luxe américain a pris la route tard en juillet lorsque la toute nouvelle Indian Roadmaster™ a été présentée.  Baptisé d’un nom de modèle historique Indian Motorcycle, l’Indian Roadmaster transporte les motocyclistes vers une nouvelle génération de tourisme de luxe.  Elle est équipée de caractéristiques de confort et de commodité qui offrent une expérience de conduite incroyable; beaucoup de rangement, dont un grand coffre à verrou; et des caractéristiques électroniques tels que la connectivité Bluetooth® et un son supérieur.

Learn More About The Indian Roadmaster®

Lors du Sturgis Motorcycle Rallye, on ne parlait que du dévoilement historique de la toute nouvelle Indian Scout.  Il a marqué le retour de l’un des noms les plus estimés dans l’histoire des motocyclettes de grande performance.  La nouvelle Indian Scout sportive a été présentée samedi soir à un emplacement spécial du centre-ville de Sturgis avec un mur de la mort.  Les motocyclistes du mur de la mort ont apporté la nouvelle Indian Scout à la peinture personnalisée sur le mur.  L’Indian Scout 2015 est une Cruiser moderne stylisée avec un moteur refroidi au liquide de 69 po3 avec 100 chevaux-vapeur. 

La randonnée inaugurale Indian Motorcycle pour les membres I.M.R.G présentait une température idéale d'octobre, les collines pittoresques du Tennessee et ses routes de campagne, un dîner BBQ incroyable à la distillerie Jack Daniel's, et de fantastiques nouveaux amis Indian Motorcycle. La randonnée inaugurale de la fin d'octobre a été un immense succès alors que des centaines de motocyclistes ont enregistré des milliers de kilomètres pendant quelques jours inoubliables à Nashville et dans le Tennessee rural.

Steve Menneto, Vice-président de Motorcycles, fut nommé motocycliste de l'année par le magazine Motocyclist. Les rédacteurs en chef lui ont rendu hommage pour sa vision et sa direction alors qu'Indian Motorcycle a été relancée avec une nouvelle gamme de modèles en 2013 et a continué sur sa lancée et sa croissance en 2014.  Il a également reçu le V-Twin Excellence Award en tant que chef de file de l'industrie de l'année en 2014, et a été élu en 2014 pour un mandat de deux ans sur le conseil d'administration du Motorcycle Industry Council.

2013

Dans le cadre de la période précédant la présentation des nouveaux modèles Indian Motorcycle, cette dernière a exposé et présenté le nouveau moteur puissant bicylindre en V Thunder Stroke 111 en mars à la semaine de la motocyclette Daytona. « Honorer notre passé.  Propulser notre avenir » était le thème de l’événement, auquel la vedette de la télévision Mike Wolfe a participé.  Le moteur Thunder Stroke 111 a été révélé sur scène lors d’une fête sur Main Street à Daytona Beach, et lorsqu’il a été démarré, la foule nombreuse était en liesse.  De plus, une réplique de la Streamliner Munro Special – propulsée par un moteur Thunder Stroke 111 – a été conduite jusqu’à la fête.  Le moteur et la Streamliner ont été exposés par la suite à l’exposition Indian Motorcycle au circuit Daytona Int’l.  au cours de la semaine de la motocyclette.

L’histoire a été marquée le soir du samedi 3 août, à l’extérieur du Sturgis Motorcycle Museum and Hall of Fame, dans le Dakota du Sud, où la nouvelle génération de modèles Indian Motorcycle a été dévoilée à un public remplissant Main Street et un public global suivant l’action en ligne.  Des représentants de l’entreprise ont conduit la toute nouvelle Indian Chief Classic 2014, l’Indian Chief Vintage et l’Indian Chieftain sur de plateformes élevées à l’extérieur du musée, dont la vedette de la télévision et collectionneur d’Indian Motorcycle Mike Wolfe. Les trois modèles étaient propulsés par le tout nouveau moteur bicylindre en V Thunder Stroke 111.  Aussitôt que les nouveaux modèles ont été présentés, une grande flotte de motocyclettes ont été déchargées des camions à l’endroit de la promenade de démonstration aux limites de la ville, et les premières promenades de démonstration Indian Motorcycle ont été offertes le jour suivant. 

Une flotte de camions de démonstration apportant les plus récents modèles Indian Motorcycle aux motocyclistes d’un océan à l’autre a pris place en 2013. Chaque année, des dizaines de milliers de motocyclistes profitent de l’expérience de conduite Indian Motorcycle lors des événements de démonstration tenus dans les rallyes motocyclistes et les concessionnaires Indian Motorcycle.

See where the Demo Truck is stopping next

2011

Le 19 avril, Polaris Industries, fabriquant de motoneiges, de véhicules tout-terrain (VTT), de petits véhicules électriques et entreprise affiliée du Victory Motorcycles, a annoncé l’acquisition d’Indian Motorcycle.  La fabrication a été déplacée dans l’établissement de production de Polaris à Spirit Lake, Iowa, et l’ingénierie a été déplacée principalement au centre de développement de produits Polaris à Wyoming, au Minnesota. 

2008

Stellican Ltd., une société de capital privée située à Londres, a acquis les avoirs d’Indian Motorcycle et a établi une usine de fabrication Indian Motorcycle Company à Kings Mountain, en Caroline du Nord. Un nombre modeste d’unités Indian Chief avec des moteurs bicylindres en V de 105 po3 a été produit entre 2008 et 2011, lorsque Stellican a vendu Indian Motorcycle à Polaris Industries Inc. 

2003

Indian Motorcycle Company of America a fait faillite et cessé sa production. 

1998

La production exclusive à la marque de modèles Indian Motorcycle a repris en 1998.  Une fusion de neuf entreprises a formé l’Indian Motorcycle Company of America (IMCA), qui a ouvert une usine de fabrication à Gilroy, en Californie.  L’IMCA a produit les modèles Chief, Scout et Spirit propulsés par des moteurs acquis de l’entreprise S&S Cycle, Inc.

1970

Après la mort de Floyd Clymer, son mandataire, Alan Newman, a acquis la marque déposée Indian Motorcycle et a continué à vendre de petites motocyclettes portant le nom de marque Indian.  La majorité de ces motocyclettes étaient produites à Taïwan et avaient entre 50 et 175cc.  D’autres unités étaient des mini-motocyclettes italiennes sous une nouvelle marque.  Les ventes ont décliné dans les années 1970 et les opérations ont cessé en 1977. 

1967

La performance d’Indian Motorcycle a alimenté la poursuite tenace de Burt Munro d’établir un record mondial de vitesse.  Le Néo-Zélandais sous-financé refusait d’abandonner, et lui et sa motocyclette Indian Scout très modifiée ont enfin établi un record mondial à 295,453 km/h (183,586 mi/h) en 1967 sur les Bonneville Salt Flats. Ce record reste imbattu, et en fait, la vitesse a été corrigée à 296,259 km/h (184,087 mi/h) par l’AMA en 2014. Munro avait 68 ans quand il a établi le record, et son histoire a plus tard inspiré le film populaire The World’s Fastest Indian.  La motocyclette grâce à laquelle il a établi le record était à l’origine une Indian Scout 1926 de 600cc. 

1962

Associated Motorcycles a vendu tous les droits d’Indian Motorcycle à Joseph Berliner, qui n’a jamais utilisé le nom de la marque. 

1960

Associated Motorcycles a acheté Indian Sales Corporation. 

1955

Brockhouse Engineering a acheté les droits des noms Indian Motorcycle et vendu des modèles Royal Enfield importés en tant que modèles Indian Motorcycle jusqu’en 1960.

1953

L’Indian Motorcycle Manufacturing Company a cessé ses opérations et a discontinué la production de tous les modèles. 

1951

Les coureurs Bobby Hill, Bill Tuman et Ernie Beckman ont dominé sur terre et sur route vers la fin des années 40 et dans les années 50. Un de leurs accomplissements est d’avoir remporté trois fois d’affilée le Springfield Mile.  Hill a remporté le Springfield Mile en 1951 et en 1952 alors que Tuman l’a remporté en 1953.  Les trois ont également remporté les titres de meilleurs pointeurs de la saison et des événements majeurs d’un océan à l’autre. 

1950

John Brockhouse remplace Rogers comme président d’Indian Motorcycle Company. 

L’Indian Chief a reçu de nouvelles fourches avant télescopiques, et son bicylindre en V a été augmenté à 80 po3 ou 1 300cc. Des modèles supplémentaires légers, la Warrior et la Warrior TT, ont été présentés. 

1948

Le président de l’entreprise, Ralph B. Rogers, et une équipe de dirigeants ont fait une tournée du pays pour lancer les nouveaux modèles Indian Scout bicylindres verticaux 440cc et Indian Arrow monocylindre vertical 220cc. Ils étaient perçus comme des modèles sportifs et légers qui pouvaient concurrencer les ventes grandissantes d’importations étrangères légères. 

1946

La première gamme d’après-guerre ne comprenait que l’Indian Chief puisqu’on a accéléré la conception et la production de modèles pour les consommateurs après s’être concentré sur les motocyclettes militaires pendant la guerre. 

1945

Les frères Du Pont ont vendu l’entreprise à Ralph B. Rogers.  Rogers a également acheté Torque Manufacturing Co., en partie pour se servir des talents de l’ancien ingénieur d’Indian Motorcycle G. Briggs Weaver, qui travaillait pour Torque et concevait plusieurs modèles que Rogers voulait qu’Indian Motorcycle produise.

1941

Indian Motorcycle produisait la Model 841 pour l’armée  américaine. La Model 841 était propulsée par un moteur bicylindre en V à soupapes latérales de 45 po3, avec des cylindres inclinés longitudinalement à 90 degrés.  Le moteur était refroidi à l’air et la motocyclette avait une transmission par arbre.  Se concentrant sur la production de motocyclettes militaires, pour les États-Unis et ses alliés, l’entreprise offrait très peu d’unités aux consommateurs. 

1940

Des 10 431 unités produites par l’entreprise, 5 000 ont été construites pour le gouvernement français afin d’être utilisées au début de la Seconde Guerre mondiale. 

Les nouveaux modèles ont des pare-chocs ailés stylés et des gardes-chaîne complets, et l’Indian Chief et l’Indian Four ont reçu leur cadre nouvellement formé.

1938

Les Jackpine Gypsies, un club Indian Motorcycle de Sturgis, au Dakota du Sud, ont tenu une course appelée la Black Hills Classic qui se tient maintenant annuellement et qui est devenue le Sturgis Motorcycle Rally.  Le pilier de l’événement était J.C. (Clarence) « Pappy » Hoel, le concessionnaire Indian Motorcycle local. 

Plusieurs modèles de production Indian Motorcycle ont un tableau de bord sur leur réservoir de carburant. 

1937

Ed Kretz a remporté le premier Daytona 200 sur une Indian Sport Scout préparée pour la course.  Courant sur 322 km (200 mi) sur le parcours de course historique sur la plage incluant du sable de course et sur l’autoroute pavée A1A à chaque tour, Kretz a remporté haut la main malgré qu’il soit tombé deux fois pendant la course.

1936

Au milieu de 1935, Indian Motorcycle a présenté son modèle Four « inversé » 1936, qui avait un design EOT – échappement par-dessus admission.  Les soupapes d’échappement étaient sur le dessus et les soupapes d’admission et le carburateur étaient en dessous.

1934

La Sport Scout a été présentée et avait des pare-chocs stylés évasés et, sur les côtés du réservoir à carburant, le graphique de la coiffure de guerre avec le logo Indian Motorcycle. Le moteur de 45 po3 faisait partie intégrale du châssis pour la force et pour alléger le tout. 

1933

La mauvaise économie de la nation a fait chuter les ventes de motocyclettes Indian Motorcycle, qui n’a produit que 1 667 unités en 1933. L’entreprise a lancé la nouvelle Motoplane, essentiellement une version 45 po3 de la Scout Pony.  C’est la seule année de production de la Motoplane. 

1932

La Scout Series 101 a été remplacée par la nouvelle Scout modèle 203, essentiellement un moteur Scout sur un cadre Indian Chief.  De plus, la Scout Pony a été présentée, une bicylindre de 30,50 po3 semblable à la Prince bicylindre, la seule ayant été éliminée de la gamme en 1929.  La Scout Pony a fait partie de la gamme de 1932 à 1941. 

1931

L’entreprise a recommencé à présenter des gammes de modèles annuelles, généralement à la fête du Travail chaque année. 

1930

E. Paul Du Pont a vendu sa part de DuPont Automobile à Indian Motorcycle et a acheté, avec son frère Francis, une large part des actions d’Indian Motorcycle.  E. Paul a forcé l’équipe de gestion existante de l’entreprise à partir et a nommé Loring F.  « Joe » Hosley responsable des opérations quotidiennes à l’usine de Springfield.  Hosley était auparavant gestionnaire de production chez DuPont Motors, un fabricant de voitures. 

1929

L’entreprise a acquis Hartfort Outboard Motor Company et a commencé à produire des moteurs hors-bord à la même usine où elle produisait ses motocyclettes.  L’entreprise a également produit d’autres produits non reliés aux motocyclettes tels que des amortisseurs, des ventilateurs, des réfrigérateurs électriques, et même des voitures, mais ces avenues n’ont pas été profitables pour l’entreprise en fin de compte.

La Prince Single a été éliminée de la gamme, et le nom Indian Ace a été éliminé pour garder seulement l’Indian Four, qui était construite sur un cadre entièrement Indian Motorcycle. 

1928

De 1928 à 1931, il n’y a pas eu de modèles datés, tels que le modèle 1928, parce que l’entreprise a décidé de lancer les produits nouveaux ou améliorés aussitôt qu’ils étaient prêts pour le marché, et de cesser de lancer des gammes de modèles annuelles.  Ceci étant dit, ce fut en 1928 que l’Indian Ace, avec le premier modèle Four construit par Indian Motorcycle, a remplacé le modèle antérieur avec le moteur Ace. 

L’Indian Scout originale a été remplacée par la nouvelle Indian Scout Series 101, qui présentait un nouveau cadre avec plus de déport de fourche, un écartement d’essieu plus long et des sièges plus bas.  Elle utilisait un moteur bicylindre en V de 45 po3, 750cc. 

1927

Indian Motorcycle a présenté un moteur bicylindre en V de 45 po3, 750cc, soit une version plus grosse du moteur Scout.  Le moteur était une « combinaison heureuse de calibre, de frappe et d’autres facteurs, et le moteur semblait mieux fonctionner qu’il l’aurait dû ».  Il a été présenté sur une Police Special, un cadre de Scout avec ce moteur plus gros, qui serait à l’avenir perçu comme l’un des meilleurs moteurs jamais construits par Indian Motorcycle. 

Indian Motorcycle a acquis Ace Motor Corporation et a lancé l’Indian Ace basé sur le moteur à quatre cylindres en ligne. Donc, la gamme Indian Motorcycle de 1927 offrait les modèles à un, deux et quatre cylindres.  Ce moteur a été utilisé de 1928 à 1942 dans les modèles tels que l’Indian Ace et plus tard l’Indian Four.

1925

La Prince à monocylindre à soupapes latérales de 21,35 po3, 350cc a été présentée. Elle ne s’est pas bien vendue, spécialement comme exportation parce qu’une brusque augmentation des taxes sur les motocyclettes a virtuellement éliminé les ventes provenant de la Grande-Bretagne.   La Standard a été éliminée de la gamme en 1925. 

1923

Indian Motorcycle a présenté un moteur de 74 po3 de 1 200cc dans un modèle appelé « Big Chief ».  Il est devenu le meilleur vendeur de l’industrie, et complétait la gamme Indian Motorcycle qui comprenait également la Scout, l’Indian Chief et la Standard. 

En novembre, l’entreprise a changé son nom de The Hendee Manufacturing Company à The Indian Motocycle Company (pas de « r » dans « Motocycle » lorsque le mot était utilisé avec le nom « Indian »).

1922

On a présenté l’Indian Chief.  Considérée comme était une « grosse Scout », elle avait un moteur de 61 po3 de 1 000cc basé sur le modèle Powerplus. Entre-temps, le modèle Powerplus a été renommé « Standard » afin que les acheteurs ne croient pas qu’il offrait plus de puissance que la nouvelle Indian Chief. 

1920

En octobre 1919, l’entreprise a présenté la première Indian Scout, un modèle de taille moyenne avec un moteur bicylindre en V à soupapes latérales de 600cc.  Il était fiable, rapide et d’une grande maniabilité, et il a poussé plusieurs personnes à commencer à conduire une motocyclette. 

1917

Les États-Unis ont joint la Première Guerre mondiale, et Indian Motorcycle a dévoué la majorité de sa production vers les efforts de guerre.  Donc, les concessionnaires avaient un inventaire limité et les ventes au détail ont décliné de façon importante.  L’entreprise a fourni à l’armée américaine presque 50 000 motocyclettes de 1917 à 1919, principalement conçues à partir du modèle Indian Powerplus.  Ce modèle robuste, fiable et puissant a bien servi les troupes. 

1916

Le cofondateur George Hendee a démissionné en tant que directeur général, mais est resté président de l’entreprise. 

L’entreprise a présenté le Powerplus, un des moteurs les plus légendaires.  Le moteur de 1 000cc était un bicylindre en V à 42 degrés à soupapes latérales.  Les soupapes latérales ont créé une opération plus propre et silencieuse, et le moteur a produit plus de puissance que ces prédécesseurs, permettant à certains modèles d’atteindre des vitesses de 97 km/h (60 mi/h).  La gamme de modèles de 1916 incluait également le nouveau monocylindre poids-plume à deux temps, qui est demeuré une année dans la gamme.

1915

Le cofondateur George Hendee a démissionné en tant que directeur général, mais est resté président de l’entreprise. 

Conduisant une motocyclette avec une version expérimentale d’un moteur à soupapes latérales, Erwin « Cannonball » Baker a établi la meilleure vitesse dans une course en trois étapes du Canada au Mexique en passant par la Californie, ce qu’il a réussi en trois jours et demi.

1914

La Hendee Special a été présentée et comprenait le premier démarreur électrique sur une motocyclette.  Toutefois, il n’y avait pas de génératrice, et les batteries de l’époque n’étaient pas toujours fiables, alors le modèle n’a fait partie de la gamme que pendant une année.  Tous les modèles de la gamme 1914 présentaient aussi des phares électriques.

Le 14 mai, Erwin « Cannonball » Baker a conduit de San Diego à la côte est en un nouveau temps record de 11 jours, 12 heures et 10 minutes. 

1913

Indian Motorcycle a présenté la suspension arrière à bras oscillant appelée Cradle Spring Frame. Elle était sur tous les modèles 1913, tous peints du rouge caractéristique Indian Red. 

Oscar Hedstrom, l’un des partenaires originaux de l’entreprise et le moteur principal de l’ingénierie novatrice d’Indian Motorcycle, a pris sa retraite le 1er mars.

C’était une année record des ventes alors que 32 000 unités Indian Motorcycle ont été vendues. 

1911

C’était une année de victoires importantes dans les courses, incluant :  Volney Davis a conduit de San Francisco à New York dans un temps record de 20 jours, 9 heures et 11 minutes; les coureurs Indian Motorcycle Oliver Godfrey, Charles Franklin et A.J.  Moorhouse ont terminé respectivement premier, deuxième et troisième dans la course Isle of Man Senior TT; et Erwin G. « Cannonball » Baker a remporté la course President’s Race à Indianapolis.

1910

Indian Motorcycle a présenté plusieurs améliorations sur ses modèles 1910, incluant une fourche avant à ressort et une pompe à huile automatique.  Certaines modèles ont également une transmission à deux vitesses, des planchers, des démarreurs à manivelle et le logo Indian Motorcycle. 

1909

Indian Motorcycle a présenté le « cadre arrondi », qui était plus semblable au design de motocyclette de course que le « cadre diamant » originel des bicyclettes.

1907

L’entreprise a déménagé de Worthington Street vers une nouvelle usine au coin de State Street et Wilbraham Road à Springfield.  L’usine plus grosse et l’augmentation de la main-d’œuvre a permis à Indian Motorcycle de commencer à produire ses propres moteurs, mettant fin à son contrat avec l’entreprise Aurora. 

L’Américain T.K. Hastings a conduit une Indian Motorcycle vers la victoire dans un essai de fiabilité de 1 600 km (1 000 mi) en Angleterre. 

1906

Les concessionnaires d’Indian Motorcycle George Holden (de Cleveland) et Louis J. Mueller (de Springfield) ont conduit une Indian Motorcycle de San Francisco à New York dans un temps record pour l’époque (31,5 jours) sans problèmes mécaniques.

La première motocyclette d’usine à bicylindre en V a été construite, et les modèles Indian Motorcycle ont continué sur leur lancée. Une version du moteur de course a été présentée dans les modèles pour les consommateurs pour le modèle de l’année 1907, faisant du bicylindre en V de 42 degrés, 39 po3 (633cc) le premier moteur de motocyclette de production de bicylindre en V américaine.

1904

Les premières bicyclettes étaient peintes bleu royal ou noir (optionnel), mais cette année-là, l’entreprise a présenté un rouge profond appelé Vermillion, qui est devenu plus connu sous le nom d’« Indian Red ». 

1903

Le cofondateur et ingénieur en chef de l’entreprise, Oscar Hedstrom, a conduit une de ses motocyclettes à une nouvelle vitesse record de 90 km/h (56 mi/h).  La même année, il a également remporté la course d’endurance de New York à Springfield, aller-retour. 

1902

La première motocyclette Indian Motorcycle a été vendue à un client au détail.  Elle avait une transmission par chaîne et un moteur monocylindre construit par l’Automatic Machinery Co. à Aurora, en Illinois, entreprise avec laquelle Hendee et Hedstrom avaient passé un contrat pour la production de moteur. 

Dans ses débuts dans la course publique, une Indian Motorcycle a remporté la course d’endurance de Boston à New York. 

1901

George Hendee, promoteur et ancien champion de course à bicyclette, a embauché Oscar Hedstrom pour construire des bicyclettes propulsées au gaz pour accélérer les courses de bicyclettes. En février, Hedstrom a commencé à travailler sur la bicyclette motorisée dans un atelier à Middletown, au Connecticut.  Il a terminé la première bicyclette motorisée en mai et l’a expédiée à Hendee à Springfield, au Massachusetts.  La machine, ainsi que les deux autres bicyclettes construites par Hedstrom en 1901, s’est avérée être puissante et fiable, établissant la réputation de l’entreprise pour sa performance extraordinaire.  Plus tard cette année-là, la première usine de l’entreprise a été établie sur Worthington Street, dans le centre-ville de Springfield. 

1897

George M. Hendee a fondé une entreprise de production de bicyclettes appelée la Hendee Manufacturing Company. Les bicyclettes avaient pour nom de marque Silver King, Silver Queen et American Indian, qui a été raccourci simplement par « Indian » et est devenu le nom de marque principal de Hendee.

Top

Profitez de l'aventure avec nous — inscrivez-vous pour des mises à jour par courriel

Merci !

Suivez-nous

facebook Twitter Instagram