Image du croquis de Christian Newman
Christian Newman

Obsédé par les petits détails et poussé par la recherche de la perfection dans son travail, Christian Newman est un homme avec une mission pour sa Scout Bobber.

Christian approche une conception différemment de la plupart des autres concepteurs...

Il s’attaque au projet avec la précision d’une machine manuelle. Le processus prend plus de temps et exige plus d’habiletés, mais le résultat est un souci du détail incomparable.

Image de Christian Newman en train de travailler sur une moto

À propos du constructeur

Concevoir une moto à partir de zéro est en soi une tâche monumentale. Imaginez maintenant que vous preniez chaque petite pièce métallique détaillée que vous avez fabriquée pour cette moto et que vous veniez la polir afin d’obtenir un superfinissage. Ensuite, de venir la souder sur la pièce à laquelle elle doit être fixée, puis de poncer et polir vos soudures pour qu’elles correspondent au même degré de finition des autres pièces. Les concepteurs professionnels seront circonspects quand ils viendront observer le chopper à bicylindre en V de 1940 de Christian qui a été presque entièrement usiné à la main en acier inoxydable et qui regorge de détails minutieux, ils vont se demander « Comment ce type trouve-t-il le temps d’accomplir tout cela? » tout en ignorant qu’il est ingénieur mécanicien à plein temps et ne peut travailler sur ses motos qu’après 18h et les fins de semaine.

Christian approche la conception de motos différemment de la plupart des spécialistes en personnalisation. Plutôt que de venir créer quelque chose à la hâte, en utilisant des méthodes simples et bon marché, ou quoi que ce soit qui lui permettrait d’accomplir le travail rapidement, Newman s’attaque au projet en venant utiliser des machines manuelles. Cela prend sans aucun doute plus de temps et beaucoup diraient que cela requiert davantage de talent, mais cela se traduit par un souci du détail sans pareil qui fait la renommée de Christian.

L’amour de Newman pour les motos a commencé très jeune, il a hérité de cette passion de son père. En fait, lorsqu’il a découvert la première moto que son père a achetée dans une vente-débarras, il savait que celle-ci allait également être sa première machine, il l’a donc emportée chez-lui ce jour-là. Cette CB des années 70 allait devenir la première d’une longue série de conceptions pour Christian, bien qu’il n’ait jamais reçu de véritable formation en conception. Étant un bricoleur invétéré depuis son plus jeune âge, il a toujours trouvé un moyen de parvenir aux résultats escomptés. C’est peut-être le besoin de comprendre ces choses par lui-même qui l’a amené à vouloir enseigner et partager ses connaissances, puisqu’il publie souvent des explications ou le détail de son travail à l’intention de personnes partageant les mêmes idées.

Compte tenu des délais très courts pour cette conception, Christian sait qu’il ne faut pas essayer de construire un cadre en acier inoxydable et venir le polir à nouveau. Pour le concours de personnalisation La mécanique, il utilise le châssis de série de la Scout Bobber avec un garde-boue Crazy Frank, des roues personnalisées et un bras oscillant construit de toute pièce pour changer complètement l’apparence de la moto. Il décrit cette conception comme une sorte de chopper à bras oscillant des années 80 et nous sommes impatients de voir comment tout cela va venir s’articuler.

Sans fioritures. Des possibilités infinies.

La Scout Bobber affiche un aspect dépouillé, noirci et débordant de style.